Actualité

Découvrez toute l'actualité de l'Ecole Christian Vabret

LES APPRENANTS CUISINIERS FONT LEUR RENTREE A VEZAC

Christian Vabret, MOF et Président de l’ Ecole Christian Vabret Boulangerie Pâtisserie Cuisine accueillait ce matin les 21 apprenants cuisiniers qui débutaient leur formation d’excellence CAP CUISINE signé INSTITUT PAUL BOCUSE.

Après un petit déjeuner d’accueil, riche en viennoiseries et en pâtisserie réalisées par les apprenants de l’Ecole Christian Vabret, s’en est suivie une présentation du site.

Christian Vabret leur a souhaité la bienvenue au sein de la Roseraie du Château de Salles à Vézac et leur a présenté les lieux.

Christian Vabret était accompagné de Dominique Brunet, directrice de la formation pour adultes et formation continue de L’INSTITUT PAUL BOCUSE de Lyon, Thierry PERBET, Président de l’UMIH du Cantal, Nathalie BREUIL, directrice de l’Ecole Christian Vabret, Agnès RAOUX, responsable formation et Chef Jean Marie PLAS DEBECKER, formateur cuisinier de l’Ecole.

Dominique BRUNET qui a encadré les 21 apprenants durant la première semaine à Lyon afin de leur transmettre les fondamentaux du métier de cuisinier, a tenu à faire le déplacement aujourd’hui pour les accueillir au Château de Salles. Elle a déclaré que L’INSTITUT PAUL BOCUSE était très fier de les accompagner sur ce programme qui leur permettra d’obtenir un CAP Cuisine, diplôme essentiel à la profession.

Elle a rappelé aux nouveaux élèves l’arrivée imminente du Chef Sebastien Charretier de l’INSTITUT PAUL BOCUSE qui restera jusqu’à la fin de la semaine pour les suivre et leur enseigner les rudiments du métier.

Thierry PERBET, quant à lui, a vanté, auprès des apprenants cuisiniers, les mérites du territoire et leur a présenté L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie du Cantal. Il faut savoir qu’il y a 600 entreprises Cafés Hôtels Restaurants Discothèque implantées dans le Cantal dont 300 au sein de l’UMIH. Cette union représente 90% des Hôtels et 80% des restaurants et pourra accompagner les apprenants cuisiniers à leur sortie de formation étant donné qu’il y a beaucoup de débouchés professionnels dans ce secteur d’activités.

Tous issus d’univers différents, ces adultes en reconversion professionnelle sont réunis par une passion commune : la cuisine.

Dans un cadre aussi extraordinaire que celui de la roseraie du château de Salles à Vézac, les apprenants cuisiniers ne peuvent que réussir leur CAP cuisine avec succès.

Nous leur souhaitons une belle formation et qui sait…peut être seront-ils les futures étoiles de demain.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.